[IP] Kevin Durant, 2 ans après

Et oui, déjà deux ans, depuis la dernière visite parisienne de Kevin Durant (au centquatre). Il s’était montré timide, avec son petit sac à dos. On avait eu l’occasion de l’approcher de très près néanmoins et d’obtenir 2 cartes signées.

Du coup, cette année, je me suis concentré sur les photos, j’attends vos critiques avec plaisir !

La venue du KD était orchestrée par Nike, dans le cadre d’une tournée Européenne pour la sortie de son nouveau modèle de sneakers. Nous avions donc été conviés à un tournoi médias / influenceurs qui se voulait bien cool.

Arrivé au Carreau du Temple, les vestiaires étaient prêts et chaque joueur intégré à une équipe déjà constituée pourrait récupérer ses affaires façon locker NBA avec le maillot accroché et tout l’équipement nécessaire (désolé, je n’ai pas eu la présence d’esprit de faire une photo mais d’autres l’ont fait, c’est facile à trouver sur instagram).

Les KD8 rouges aux pieds, place au jeu, ah oui mais voilà, ce qu’on avait oublié de nous dire, c’est qu’il y avait un gros niveau, les gars de YARD, Quai 54, Pigale (entre autres balaises) avaient monté des équipes de tueurs et moi, en ayant pas mangé de la journée, j’avais pas l’air fin…

6 matchs de 10 minutes nous attendaient pour l’après-midi, en 3×3, l’heure pour moi de rencontrer mes co-équipiers. Fabien (qui finalement sera tradé !) et Julien, co-créateur -entre autres- de TrashTalk, le bien connu. On se dit en voyant l’échauffement que ça va être tendu et c’était annonciateur d’une vérité dure !

Avec mes quelques collègues et amis que je croise souvent pendant ces événements, on avait pourtant bien essayé de monter une team mais rien  à faire, on devait y aller comme ça, sans rechigner. Et pour faire court, on s’est fait déchirer ! Mais l’après-midi a été bien cool, passée comme souvent en bonne compagnie, avant l’arrivée du tant attendu Kevin Durant.

Les vrais joueurs ont pu finir le spectacle, tandis que nous pauvres tocards pouvions finir de nous plaindre et pleurer nos muscles perdus pendant l’été (excuse bidon hein on n’a jamais eu de muscle…)

La conférence de presse passée, où l’on a rien appris de bien croustillant puisque la seule consigne était de ne pas parler contrat NBA, ce qu’un caméraman relou, sûrement de France TV sports n’a pas pu s’empêcher de poser, bien taclé dans la foulée par un KD qui répondra par un simple « NO. » -à la question qui était en gros de savoir s’il avait pensé à son contrat après OKC- et dans la foulée par les attachés de presse, bien fait pour sa gueule. Même s’il faut reconnaître qu’un peu de folie dans ces conférences de presse où tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, ne fait souvent pas de mal. M’enfin là, c’était clairement abusé et quand tu tentes un truc comme ça, fais le discretos en 1 on 1, pas devant 50 personnes, bref, on « reconnaît bien là le style des bad boys de France TV Sports » (surtout qu’à tous les coups, il était du Figaro (Léo, si tu me lis :p)

Bref avec tout ça, on avait bien bu -de l’eau- mais rien mangé et j’étais dans un bel état, suffisant pour rentrer fissa à la maison, développer quelques photos dont voici un échantillon, mais surtout embrasser ma fille avant de dormir, l’essentiel et l’indispensable de chaque journée. Oui, je termine ce billet par un petit mot doux, ça fait pas mal !

Stay tuned my friends, mon facteur fait grève, mais pas mes pieds.

Kheir

Ah mais j’oubliais, j’ai eu ma photo avec Darantula, enfin, façon de parler 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *