[IP] Rodrigue Beaubois

Le Media Day 2014 se déroulait le lendemain du Nicolas Batum LNB Show et du Match des Champions à Rouen. J’ai eu l’occasion d’interviewer entre autres Jo Passave-Ducteil, Andrew Albicy, Blake Schilb ou encore Angelo Tsagarakis… (toutes les itw sont à retrouver ici).

Rodrigue Beaubois et Pape Sy étaient aussi de la fête. Le sujet des trading cards les touchant plus puisqu’ils ont joué en NBA et ont donc été confrontés aux séances de signature et aux fans, je leur ai posé 2-3 questions.

JC : J’aimerais te parler d’un hobby bien connu des Américains mais un peu moins des Français, les trading cards. J’imagine qu’on te sollicite beaucoup en tant que joueur NBA au quotidien pour des séances dédicaces, des signatures, au final, est-ce que c’est lourd à gérer au quotidien ?

RB : Oui et non, oui parceque les séances sont très très longues.

JC : Tu peux nous en dire plus justement sur le déroulement de ces séances ? Un souvenir de la plus longue, 3h, 4h ?

RB : Déjà quand il y’a une intéraction avec les fans, ça n’est jamais lourd, quand on demande à te voir, quelqu’un qui t’apprécie, c’est avec un plaisir que tu signes un ballon, une carte, aucun problème. Mais c’est justement quand il faut signer une série de trucs… je me souviens une fois à Dallas, on a terminé un entraînement beaucoup plus tôt pour faire une séance, ballons, tshirts… de suite, ça a dû durer une heure. Mais vraiment, dès qu’il y’a un échange avec le public, ça devient facile et tu prends beaucoup de plaisir à le faire.

Pape Sy quant à lui a été très étonné qu’on le reconnaisse dans la rue et qu’on lui demande sans arrêt des autographes à peine débarqué à Atlanta !

PS : Oui, tout le temps, tout le temps ! C’est une reconnaissance aussi. Quand je suis arrivé à Atlanta, je pensais ne pas être connu du tout parce que j’arrivaisde France, rookie et parfois dans la rue, alors qu’on avait même pas commencé le championnat, on m’arrêtait en me disant « Pape Sy, est-ce que je peux avoir un autographe ? » C’est gratifiant.

JC : Peux-tu nous dire plus sur la manière dont tu vas être ammené à signer 200 / 500 cartes à la suite ?

PS : (Il se marre) Comme à l’entraînement y’a des séances de signature, ça m’avait assez surpris, quand t’arrives dans la salle et que tu vois tous les maillots,tous les ballons, toutes les cartes à signer, tu te dis « bon bah je vais en avoir pour un mois ! » Et encore moi j’étais rookie, y’avait les stars, Joe Johnson, Joe Smith qui avaient des paquets entiers de trucs à signer. Après il faut surtout ne pas oublier qu’on a été jeunes et qu’on a rêvé de ça. Forcément avoir un autographe d’une star, un ptit ballon, ça fait super plaisir donc on le fait avec plaisir !

JC : Je t’ai fait signer après un match au PL, je l’avoue… (Il se marre).

En résumé, de bons souvenirs pour Pape, actuel meilleur marqueur de Pro A.

Je ne vous cache pas que j’ai pris un pied énorme à vivre ce premier Media Day de l’intérieur et voir tous les offs, les sessions photos, les petits clips pour la LNB se monter (actuellement sur l’appli mobile sur le site). Tous les joueurs étaient ultra disponibles et ça a été à chaque fois un moment sympathique. Quand je pense au nombre de gens qui assimilent sportifs à idiots… regardez simplement le parcours d’Angelo Tsagarakis pour comprendre que c’est tout juste l’inverse, il est plus diplômé que moi… mais bon on changera pas les cons si facilement !

J’ai aussi découvert en plus d’une disponibilité un réel intérêt des joueurs pour ce qu’ils font. Ok ils sont sûrement un peu « obligés » de venir faire cette journée réservée à la presse mais certains n’hésitent pas à demander à rester en contact (bien sûr, si on ne pose pas trop de question débile…) ou à recevoir l’article -et on m’a jamais demandé à le recevoir AVANT publication-, non mais ils « contrôlent » un minimum et je trouve ça bien, intelligent et sain. Ils sont ammenés à tellement répondre à des questions à la chaîne que c’est humain… on peut lâcher une connerie qui sera détournée, mal interprétée et garder un oeil sur ses déclarations me semble normal.

En tout cas, je suis pressé de revivre ces moments et d’en générer je l’espère un contenu agréable à lire, c’est tout de même le principal. J’y ai rencontré des journalistes vraiment cool, passionnés, c’est rassurant pour notre sport !

Rendez-vous avec la LNB si tout va bien pour le All-Star Game au Zénith de Paris en janvier, stay tuned my friends !
Kheir

NB. Ah oui, j’oubliais, merci à ceux qui m’ont reconnu sur la photo dans Basket Hebdo, c’était quand même sympa de trouver ma tronche à la dernière page, certains diront que ça fait gamin, que c’est juste le « métier » qui veut ça. Et bien moi je continue à trouver ça cool et « frais » comme dirait l’autre, à bon entendeur ! (Et puis comme ça mes parents sont fiers de moi. Ca matérialise toutes les années à les emmerder avec le Basket ! -j’avoue aussi les avoir fait regarder le Match des Champions… parce que je shootais (photos) du bord du terrain… shame on me.-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.